45 ans après « La violence et le sacré » : du nouveau grâce à l’éthologie et la paléoanthropologie

Par Jean-Marc Bourdin, le 19 août 2017

À la recherche des Origines de la culture, en particulier dans La violence et le sacré ainsi que Des choses cachées depuis la fondation du monde, René Girard avait mobilisé l’éthologie, citant Konrad Lorentz, pour évoquer les comportements d’agressivité et les mécanismes d’exclusion observés dans certaines espèces animales. Cette approche relevait plus de l’analogie et de l’homologie que d’une phylogenèse, les animaux étudiés par Lorentz étant des oies, espèce très éloignée des hommes.

Continuer à lire … « 45 ans après « La violence et le sacré » : du nouveau grâce à l’éthologie et la paléoanthropologie »

Göbekli Tepe dédié à un culte du crâne ?

par Jean-Marc Bourdin, le 30 juin 2017

René Girard s’était beaucoup intéressé, au terme de ses recherches, aux preuves archéologiques de son anthropologie religieuse, notamment à Çatal Höyük, dans l’actuelle Anatolie. Il avait notamment donné une conférence au collège des Bernardins le 22 novembre 2008 à ce sujet dont l’enregistrement est disponible sur le site de l’ARM : http://www.rene-girard.fr/57_p_44801/catal-hoyuk.html. Ayant participé aux recherches de Ian Hodder, le responsable des fouilles sur le site, Benoît Chantre a fait le 24 février 2016 un point sur « Le sacrifice à l’aube de la sédentarisation » lors d’une conférence prononce à l’Ecole des chartes : http://www.rene-girard.fr/57_p_44799/introduction-et-bibliographie.html.

Continuer à lire … « Göbekli Tepe dédié à un culte du crâne ? »