Interviews

Nous publierons régulièrement sur cette page de courtes interviews de personnalités qui témoignent de leur intérêt pour l’oeuvre de René Girard.

James Alison est prêtre catholique anglais, théologien et écrivain. Il est fellow de la Fondation Imitatio et responsable du Département éducation de cette fondation. Il est reconnu pour ses travaux sur les applications de la théorie mimétique à la théologie. Il a étudié chez les Dominicains à Oxford. Il est diplômé de la Faculté de Théologie Jésuite (FAJE) de Belo Horizonte. Il est l’auteur de nombreux ouvrages en anglais, dont plusieurs ont déjà été traduits en différentes langues.

interview-james-alison
Interview de James Alison

 Benoît Chantre est docteur ès lettres, éditeur, membre de la fondation Imitatio et président de l’Association Recherches Mimétiques (www.rene-girard.fr). Auteur de livres d’entretiens (Achever Clausewitz avec René Girard, Le Choix de Pascal avec Jacques Julliard, La Divine Comédie avec Philippe Sollers), et d’un essai sur Charles Péguy (Péguy point final), il a collaboré à plusieurs revues (Art Press, Esprit, L’Infini, La Revue des deux mondes) et travaillé pour le théâtre et l’opéra. Il vient de publier aux éditions Grasset, Les Derniers Jours de René Girard.

interview-de-benoit-chantre

Paul Dumouchel a longtemps été professeur au département de philosophie de l’Université du Québec à Montréal. Il est maintenant professeur au Graduate School of Core Ethics and Frontier Sciences de l’Université Ritsumeikan à Kyoto, au Japon. Ses recherches portent sur l’épistémologie et la philosophie des sciences, en particulier la biologie et les sciences sociales ; l’anthropologie et l’économie ; la philosophie de l’esprit et ses rapports avec les sciences cognitives et l’intelligence artificielle ; la philosophie politique et son histoire. il a notamment publié Émotions: essai sur le corps et le social, Synthélabo, 1995. L’Enfer des Choses. René Girard et la logique de l’économie, avec Jean-Pierre Dupuy, Seuil, 1979. Le Sacrifice inutile. Essai sur la violence politique, Flammarion, 2011.dumouchel

Pierre-Yves Gomez est économiste et docteur en gestion, professeur à l’École de Management de Lyon. Il dirige l’Institut Français de Gouvernement des Entreprises (IFGE). Dans la postérité des travaux de René Girard, il a inauguré, dans les années 1990, la théorie mimétique des conventions appliquée en science de gestion. Engagé dans le débat public, il intervient régulièrement dans les médias et tient une chronique mensuelle dans le journal Le Monde. Il a rédigé le code de gouvernance Middlenext des entreprises cotées. Il a notamment publié Le Gouvernement de l’entreprise (1996), La République des actionnaires (2001), L’Entreprise dans la démocratie (2009) ou Le Travail invisible (2013).
gomez

Jean-Pierre Dupuy est professeur émérite de philosophie sociale et politique à l’Ecole Polytechnique, Paris. Professeur de philosophie et littérature, et de sciences politiques, à l’université Stanford, Californie. Membre de l’Académie des Technologies et membre honoraire du Conseil Général des Mines, France. Membre de l’Académie catholique de France. Président du Comité d’Éthique et de Déontologie de l’Institut français de Radioprotection et de Sécurité Nucléaire. Il a notamment publié Pour un catastrophisme éclairé, ( 2002), Petite métaphysique des tsunamis (2005),  La Marque du sacré (2010). interview-portrait-dupuy

Andrew MacKenna, diplômé de l’Université Johns Hopkins, où il a étudié avec René Girard, est professeur de français et de littérature comparée, à l’Université Loyola de Chicago. Ses recherches portent sur les implications de la théorie mimétique en sciences humaines, et sur les apports des travaux de Eric Gans (Generative Anthropology) à la théorie mimétique. De 1996 à 2006, il fut responsable éditorial de Contagion. Journal of Violence, Mimesis, and Culture. Il enseigne également la littérature, dans un Centre pénitentiaire de haute sécurité, dans le cadre de Kairos Prison Ministry.

mackenna

Jean-Michel Oughourlian est un psychiatre et psychologue qui depuis près de 40 ans tente d´appliquer dans le domaine de la psychologie et de la psychopathologie les thèses de René Girard. Neuropsychiatre de l´Hôpital américain de Paris depuis 1974, puis chef du service de psychiatrie à partir de 1981, poste qu´il occupera jusqu´en 2007. En 1978, il collabore avec René Girard pour l’écriture Des choses cachées depuis la fondation du monde. Jean-michel Oughourlian a notamment publié Un mime nommé désir (1982),  Genèse du désir (2007), Le Troisième cerveau (2011).

ough-photo